L’importance des protéines pour vos reins

Préparé par Jennifer Snyder et Hanna Kim, étudiantes en diététique et kinésiologie à l’Université de Colombie-Britannique. Révisé par Dani Renouf, RD, MSc

Pour protéger et préserver notre fonction rénale, il est important de connaître la quantité de protéines que l’on doit consommer lorsqu’on est atteint d’une maladie rénale. Car nos reins sont responsables de filtrer et de libérer les déchets créés à partir des aliments, contribuant ainsi à maintenir le bon niveau de nutriments dans notre organisme.

Intégrer les bons types de protéines en quantité appropriée à votre alimentation est déterminant pour vous garder en bonne santé, pour préserver votre masse musculaire, vous protéger des infections, et diffuser des nutriments dans tout votre corps.

Cependant, une consommation excessive de protéines peut être nocive pour les personnes atteintes de maladies rénales ­­– car les reins devront travailler plus pour éliminer les déchets protéiques de l’organisme, ce qui leur imposera un stress supplémentaire susceptible de nuire davantage à leur fonctionnement.

Par contre, une consommation insuffisante de protéines peut entraîner des pertes musculaires, des carences nutritionnelles et altérer les fonctions immunitaires – autant de facteurs pouvant avoir un impact sur la progression de la maladie rénale.

Vos besoins en protéines dépendent de votre âge, de votre taille, de vos activités physiques et du stade de votre maladie rénale. Demandez à votre diététiste de vous expliquer comment fournir la bonne quantité et les bons types de protéines à votre organisme!

Dans notre alimentation, les protéines peuvent être de sources animales et/ou végétales. Les sources de protéines animales incluent le poisson frais et en conserve, les crustacés, les œufs et les blancs d’œufs, la volaille, le porc, l’agneau et le bœuf. Parmi les sources de protéines végétales, on compte les haricots rouges, les lentilles, les noix, les graines et le tofu. Nous vous encourageons à consommer plus de protéines végétales pour maintenir vos reins en bonne santé.

Les protéines de certaines sources protéiques sont de moindre qualité. Elles contiennent souvent trop de sel et des additifs de potassium et de phosphore. Essayez de limiter les sources de protéines suivantes :

  1. La charcuterie et autres viandes transformées (jambon, bacon, pepperoni et saucisses).
  2. Certaines viandes panées et frites (pépites de poulet, bâtonnets de poisson).
  3. La viande fumée/séchée (bœuf jerky), le poisson séché.

Il est important d’intégrer quotidiennement des protéines de bonne qualité à votre alimentation pour vous maintenir en bonne santé. Mais n’oubliez pas que trop ou trop peu de protéines peut nuire à vos reins. Votre diététiste vous aidera à trouver la bonne quantité de protéines et les sources protéiques qui correspondent à vos besoins!

Essayez l’une de nos recettes gourmandes riches en protéines végétales!  Sauté à l’aubergine et au tofu