Brunch ukrainien de Pâques… indiqué pour les reins

Traditionally decorated orthodox Easter eggs

Soumis par Dierdre Neumann, étudiante en nutrition, et Dani Renouf, RD, MSc, CDE
Image par Alisa Mizikar de Pixabay

Xристос Воскрес!

Le Vendredi saint, certains Ukrainiens vont jeûner pour commémorer la crucifixion. Ils s’abstiendront alors de consommer de la viande ou des produits laitiers. Aucun travail manuel n’est autorisé et les conversations doivent être discrètes. On prépare des pysankys (les célèbres œufs décorés) ainsi qu’un panier bénit avec de l’eau bénite. La rupture du jeûne a lieu le dimanche matin, après la liturgie célébrant la résurrection. On consomme alors des aliments consistants comme les œufs, le beurre, les viandes, les fromages et le sel. Si on fait cuire du pain, on le fait avec des pensées pures qui représentent le corps de Jésus; et (au Canada) on cueille des saules discolores pour représenter les palmes déposées à ses pieds.

Le brunch de Pâques est l’un des repas les plus attendus par les croyants de culture ukrainienne, et les personnes qui suivent un régime adapté à leurs reins n’ont pas à s’inquiéter de manquer cette tradition familiale. Limitez la consommation d’aliments transformés et emballés, comme la charcuterie, les sauces toutes prêtes et les snacks prêts à consommer. Pensez à planifier votre brunch à l’avance et consultez votre diététiste pour planifier des repas respectant votre régime indiqué pour les reins.

Voici des suggestions pour profiter de ce brunch de Pâques :

  1. Réduisez votre consommation de jambon cuit et de kielbasa ou remplacez-les par du poisson cuit.
  2. Limitez l’ajout de sel aux aliments.
  3. Consultez un.e nutritionniste pour connaître les fromages que l’on peut consommer dans le cadre d’un régime adapté aux personnes atteintes d’une maladie rénale.
  4. Les blancs d’œufs sont une excellente source de protéines. Vous pouvez les consommer en fonction de vos besoins en protéines. Parlez à votre nutritionniste de la quantité de protéines qui vous est recommandée.

La Paska, c’est le pain de Pâques ukrainien.

Recette de Paska pour toute la famille (provient de ukrainianclassickitchen.ca)

3 tasses de lait tiède (“échaudé”)
1 paquet de safran (env. 20 g) OU ½ – 1 c. à thé de curcuma
1/4 de tasse d’eau bouillante (pour le safran)
2 paquets de levure sèche (2 c. à soupe)
3 c. à soupe de sucre
1 1/2 tasse d’eau tiède
1 tasse de beurre non salé, à température ambiante
2/3 tasse de sucre
6 œufs, blancs séparés
1 1/2 c. à café de sel
10 tasses de farine tamisée (farine de blé entier de préférence)
Jus et zeste d’un citron
1 c. à café de vanille

Faites frémir le lait puis laissez refroidir à tiède (lait échaudé). Versez ¼ de tasse d’eau bouillante sur le safran, laissez infuser jusqu’au refroidissement puis filtrez.

Faites dissoudre la levure sèche et 3 c. à soupe de sucre dans 1 1/2 tasse d’eau tiède; couvrez et placez dans un endroit chaud pendant 10 minutes.

Battez le beurre en crème avec les 2/3 de tasse de sucre restants. Ajoutez les 6 jaunes d’œufs, un à la fois, en les incorporant bien. Ajoutez le sel, le jus et le zeste de citron, ainsi que l’eau safranée refroidie pour obtenir un mélange crémeux. Ajoutez-y le lait tiède avec la levure dissoute. Mélangez bien avant d’ajouter 5 tasses de farine tamisée; incorporez.

Fouettez les 6 blancs d’œufs jusqu’à obtention de pics fermes; incorporez-les au mélange. Couvrez le bol et laissez lever la pâte dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Ajoutez le reste de la farine tamisée pour obtenir une pâte souple pouvant être pétrie. Pétrissez sur une planche enfarinée jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique (de petites cloques doivent se former sous la peau de la pâte et la pâte ne doit plus coller à vos mains). Placez la boule de pâte dans un bol graissé, couvrez-la d’un linge propre et d’une serviette de bain. Maintenez-la dans un endroit chaud pour qu’elle lève jusqu’au double de volume. 

 Frappez la pâte pour faire sortir l’air. 

 Réservez 1/8 à 1/4 de la pâte pour la décoration, et façonnez le restant en 2 ou 3 pains. Déposez dans des moules à pain ronds bien graissés. Couvrez et laissez lever jusqu’au double de volume.  Décorez à votre guise avec la pâte réservée. Enfournez dans un four préchauffé à 165 C (325 F); cuisez 30 minutes, puis réduisez la chaleur du four à 135 C (275 F) et poursuivez la cuisson pendant encore 35 minutes. Sortez les moules. Badigeonnez vos pains avec de l’œuf battu et un peu de lait; remettez-les au four pour encore 5 min ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés et brillants. Servez avec du beurre et du miel.

Traditional Orthodox Easter bread

UN DERNIER CONSEIL : saupoudrez de graines de sésame avant la cuisson pour ajouter de la texture et des fibres au pain. On peut aussi ajouter des raisins secs, des canneberges, des graines de chanvre, de citrouille et/ou des graines de lin à la pâte pour augmenter les micronutriments et la teneur en fibres.

Cette recette est riche en glucides, notamment pour les personnes atteintes de diabète. Savourez cette tradition de Pâques avec modération.

Analyse des nutriments
Based on 24 servings

Énergie: 324 KCal
Protéines: 8.4 g
Glucides: 49.7 g
Fibre: 1.9 g
Total des lipides: 10.1 g
Sodium: 180.5 mg
Phosphore: 115.02 mg
Potassium: 145.97 mg

Échanges diabétiques et rénaux
1 choix de protéines 3 choix des glucides