Skip over navigation

Conseils pour une alimentation consciente pendant les Fêtes

Conseils pour une alimentation consciente pendant les Fêtes

Par Kidney Community Kitchen

Avoir conscience de ce que l’on mange pendant les Fêtes. Quelques conseils de Marisa Tamasi DA, EAD

La nourriture fait partie intégrante de la période des Fêtes.  Qu’il s’agisse d’une soirée festive ou d’un tour à l’épicerie, nous sommes entourés d’un tas de gourmandises et de mets tentateurs à cette époque de l’année. C’est tout un défi que de conserver ses bonnes habitudes pendant la période des Fêtes — et encore plus pour les personnes vivant avec une maladie rénale, astreints à un régime alimentaire spécial.

Pour respecter votre objectif nutritionnel, vous pourriez essayer de pratiquer « l’alimentation consciente ». La pleine conscience, c’est l’attention au moment présent. Lorsque nous appliquons cette pleine conscience à notre alimentation, nous prenons conscience de ce que notre corps ressent, de nos émotions et de nos pensées pendant que nous mangeons.

Conseils sur la pratique régulière de « l’alimentation consciente » :

  • Nous devrions mastiquer plus lentement nos aliments. Essayez de mâcher chaque bouchée une trentaine de fois pour profiter de saveurs des aliments que vous n’aviez peut-être pas encore remarquées.
  • Déposez votre fourchette ou cuillère après chaque bouchée de nourriture. Attendez d’avoir apprécié et avalé votre bouchée avant de reprendre vos couverts pour la bouchée suivante.
  • Limitez les distractions pendant les repas. Éteignez la télé, et évitez de consulter votre cellulaire ou votre tablette lorsque vous êtes à table. Ces distractions nous éloignent de notre expérience alimentaire, et nous risquons d’ignorer des signaux de satiété et de continuer à manger.
  • Mettez-vous vraiment à table pour manger. Asseyez-vous et essayez de ne rien faire d’autre que manger pendant les repas.
  • Avant de manger, essayer d’évaluer à quel point vous avez faim. Nous mangeons souvent pour d’autres raisons que la faim…parce que la nourriture qui est devant nous ou autre chose déclenche le besoin de manger – s’ennuyer, être bouleversé ou stressé. Avant de manger, demandez-vous « pourquoi je mange ? » et « quel est mon degré de faim sur une échelle de 1 à 10 ? »
  • Tenez un journal de vos habitudes alimentaires. En y inscrivant ce que vous mangez, vous serez plus susceptible de maintenir des choix sains pour vos reins.
  • Contrôlez les aliments avec lesquels vous « trichez »! Accordez-vous une petite portion d’un aliment figurant sur la liste des restrictions tant que vous ne dépassez pas la limite – juste assez pour satisfaire une envie passagère.

Conseils pour une alimentation consciente pendant les Fêtes :

  • On vous invite à un repas-partage ou à un souper des Fêtes ? Apportez un plat à manger en toute sécurité et ne vous privez pas.
  • Au restaurant, renseignez-vous sur la nourriture servie. Demandez s’il est possible de ne pas ajouter de sel aux aliments que l’on vous servira, et également que l’on vous apporte les vinaigrettes et les sauces à part.
  • À faire bouillir deux fois : citrouille, patates douces, pommes de terre, pour diminuer la teneur en potassium ; préparez vous-même vos bouillons, farces, vinaigrettes et trempettes pour réduire le sel.
  • Choisissez une petite assiette dans les buffets et les soirées dinatoires. Nous avons tous tendance à remplir nos assiettes dans ce genre d’événements; avec une assiette plus petite, il y a moins de risques de trop manger.
  • Lorsque vous patientez en ligne avant de vous servir dans un buffet, regardez les plats proposés. En y réfléchissant d’avance, vous pourrez faire de meilleurs choix.
  • Essayez de ne pas avoir trop faim avant des repas des Fêtes ou lors des partys de fin d’année. Sinon, vous risquez de trop manger. Au lieu de sauter des repas pour « économiser » des calories en vue d’un souper ou d’un événement à venir, agissez comme vous le faites normalement.
  • Limitez la quantité d’alcool que vous consommez ; les boissons alcoolisées sont riches en calories et en liquide.

Essayez quelques-uns de ces plats classiques des Fêtes en versions éprouvées saines pour les reins!

Essayez cette recette de dinde et souvenez-vous que plusieurs assaisonnements à faible teneur en sodium pour une dinde rôtie se combinent bien avec cette farce maison aux canneberges faible en phosphore, potassium et sodium. Suggestion : avec les restes, essayez cette recette de casserole de dinde au cari!

Essayer d’autres recettes sans sel au lieu des soupes/sauces préparées archi-salées est un bon moyen d’apprécier de délicieux repas des Fêtes sans menacer la santé de vos reins!

Utilisez des herbes fraîches et du citron pour épicer vos repas tout en éliminant le sel de vos recettes préférées. Une alimentation faible en sel convient à toute la famille, et on peut adapter la plupart des plats afin d’en retirer le sel.

Épatez vos amis gourmets avec ce risotto aux canneberges en plat d’accompagnement !

 

Posted in: