Skip over navigation

Reduire la quantité de potassium contenu dans les légumineuses

Reduire la quantité de potassium contenu dans les légumineuses

Par Community Kitchen

Saviez-vous qu’il est possible de réduire considérablement la quantité de potassium contenu dans les légumineuses? En effet, selon une étude, il serait possible de préparer des légumineuses (ici pois chiches et lentilles) de façon à éliminer la majeure partie du potassium.

Si vous souffrez d’une maladie rénale chronique, vous savez certainement que votre alimentation affecte directement votre état de santé. Selon les directives de votre médecin et de votre diététiste, il se peut que vous deviez suivre un régime pauvre en minéraux comme le potassium, le phosphore et le sodium. En cas d’incertitude, parlez-en à votre équipe de soignants.

On a longtemps déconseillé aux personnes ayant des problèmes rénaux de manger des légumineuses, car outre les vitamines et les fibres, elles contiennent quantité de protéines et de minéraux. Avec une fonction rénale amoindrie, ces minéraux peuvent être dangereux, car ils s’accumulent dans le sang et provoquent des affections comme l’hyperkaliémie (excès de potassium) et l’l’hyperphosphatémie (excès de phosphore). Heureusement, une étude récente (Martínez-Pineda, 2019[1]) a trouvé le moyen de rendre sécuritaire la consommation de pois chiches et de lentilles pour les personnes atteintes d’une maladie rénale chronique.

La préparation des pois chiches secs et des lentilles sèches se fait en 3 étapes faciles :

  • Faire tremper les légumineuses dans un grand bol d’eau pendant au moins 12 heures (à faire le soir avant d’aller se coucher!).
  • Jeter l’eau de trempage (maintenant chargée de potassium) et rincer abondamment les légumineuses.
  • Cuire à la cocotte-minute ou dans une grande quantité d’eau fraîche.

Remarque : si vous utilisez des pois chiches ou des lentilles en conserve, la quantité initiale de potassium et de phosphore sera moins élevée. Le trempage réduira encore davantage le potassium, mais cela n’est pas nécessaire pour la plupart des gens. Assurez-vous de consommer des conserves de pois chiches ou de lentilles sans sel ou rincez-les avant de les cuisiner. Si vous utilisez des légumineuses sèches, le trempage et rinçage avant la cuisson sont nécessaires pour éliminer un maximum de potassium.

Et qu’en est-il du phosphore? Le phosphore n’est pas aussi soluble que le potassium qui se dissout dans l’eau de trempage. Cependant, on a récemment démontré que le phosphore des légumineuses est très faiblement absorbé par l’organisme.

Découvrez notre recette en vedette Dhal aux lentilles rouges pour essayer cette méthode de cuisson et obtenir une délicieuse recette salée.

Soumis par Camélia Taklit – édité par June Martin, Dt.P., CDE Grand River Hospital

[1]   Martínez-Pineda, Montserrat, et al. « Cooking Legumes: A Way for Their Inclusion in the Renal Patient Diet. » Journal of Renal Nutrition 29.2 (2019): 118-125.

Posted in: